Culpabilité Maternelle

Ces derniers jours, nous sommes très nombreux à avoir visualisé le reportage sur les dangers des écrans sur nos enfants. Dans celui-ci, on peut y voir des petits complètement absorbés devant des vidéos sur le smartphone de leurs parents ou encore devant la TV. Ils ont un comportement particulier, similaire à ceux qui souffrent de troubles autistiques… Parlent peu, voir pas du tout, sont « dans leur bulle »… Sans vous mentir, ce reportage m’a un peu chamboulé, bien qu’au jour d’aujourd’hui je sois bien consciente des effets néfastes des écrans, ça n’a pas toujours été le cas. 

Lorsque mes fils étaient petits, la TV tournait en boucle à la maison. De voir ces images, ces couleurs et d’entendre ces sons… c’était tellement amusant pour eux ! Je ne voyais pas où était le mal sincèrement et les mettre devant un dessin animé m’a sauvé bien des fois de crises de pleurs… Ne parlons pas de mon téléphone portable ! Je suis de celle qui est accro à son smartphone et qui passe des heures et des heures sur les réseaux sociaux. J’ai toujours aimé cela en faite, mais c’est tellement addictif !! Il est greffé à ma main quasiment h24 donc forcement, c’est un objet qui les attirait tout autant. Puis ils ont eu leur première tablette vers 18 mois. En réalité, nous considérions nos enfants comme des « geeks » accro aux nouvelles technologies (consoles, TV, tablettes, smartphones). Nous étions si fières de les voir se débrouiller seuls pour allumer la tv, mettre un dvd, lancer un jeu sur la console…

{Et pourtant…}

À leur rentrée en maternelle, nos jumeaux ne parlaient pas, du moins… Ils avaient leur langage à eux ! Ne côtoyant pas d’autres enfants de leur âge à l’époque, nous n’étions pas trop inquiets à ce sujet, puis après tout « ce sont des jumeaux », voilà ce que l’on se répétait sans cesse pour se rassurer.  Mais avec l’école, ce fut une vraie prise de conscience. Nos enfants avaient un gros décalage avec les autres et étaient loin de rentrer dans les cases qui sont imposées par le système éducatif… Puis s’en est suivi tout un tas de bilan, de rendez-vous médicaux : psy, psychomot, orthophoniste, orthoptiste, ORL… Il en ressortira que nos fils ont un important retard de langage (ans – 2 environ) et qu’ils sont émotionnellement immatures.

C’est à ce moment-là que la culpabilité fut plus forte que tout. Pourquoi mes enfants sont-ils différents ? Qu’ai-je fait de mal ? J’aurais dû faire comme ci ou bien comme ça ! C’est sûrement de ma faute ! Je m’en suis voulue de les avoir laissé autant de temps devant la TV, je m’en suis voulue de ne pas leur avoir lu un livre chaque soir, je m’en suis voulue de ne pas avoir pris conscience plus tôt de leurs soucis de langage, puis…

{Je m’en suis voulue de ne pas avoir été une bonne mère…}

J’ai traversé des périodes difficiles durant mes premières années en tant que maman. J’ai toujours espéré être un jour cette mère parfaite qui gère tout à la perfection… Jusqu’à  finir en plein burn-out maternel… Ce fut tellement douloureux… Mais au moins je n’ai pas eu d’autre choix que de faire face à la réalité des choses. J’ai lâché prise et pris du temps pour moi pour comprendre pourquoi j’en étais arrivée là. Cela m’a pris plus de 2 ans pour m’en sortir vraiment. Mais cette expérience m’a fait grandir et j’en suis ressortie bien plus forte pour affronter ces vieux démons qui essayent de ressurgir quelquefois…

Mais cette foutue culpabilité est toujours bien présente… Surtout lorsque j’entends, à propos de mes fils, les mots : frustration, retard, immaturité, redoublement… Tout ça résonne comme une sorte d’échec pour moi et je me dis : j’aurais pu/du mieux faire ! Il a donc fallu que je prenne le recul nécessaire pour admettre que je fais déjà du mieux que je peux pour eux. Je suis prête à me battre et à travailler sans relâche pour qu’ils réussissent.

{Je ferai tout pour eux !}

Il est difficile d’admettre que ses enfants sont différents, mais après tout, nous sommes tous différents et c’est ce qui fait la beauté de notre monde ! Puis s’ils ne rentrent pas dans les cases… et bien tant pis ! Le plus important est qu’ils soient heureux et épanouis. Si vous saviez comme je suis fière d’eux.

{Je les aime tellement !}

Enfin, tout cela pour vous dire à quel point je suis sensible à ce genre de reportage, même si nous ne connaissons pas à 100% la cause des soucis de nos enfants. Mais je pense sincèrement qu’il y a un lien… D’ailleurs depuis plusieurs mois, nous avons restreint un maximum les écrans et nous avons vu nos fils radicalement changé. Leur langage s’est amélioré et leur imagination est débordante. Je ne me lasse pas de les voir s’inventer des histoires. Il y a aussi beaucoup plus d’interactions entre nous et la mauvaise humeur et les colères se font plutôt rares… Sincèrement, je constate que des points positifs à ces nouvelles habitudes et je vous invite à tenter l’expérience vous aussi. En commençant par diminuer la durée par exemple. Pour ne rien vous cacher, ici c’était TV le matin au réveil jusqu’au départ de l’école, TV au retour de l’école le midi et durant le repas, TV le soir (de l’heure de sortie d’école au coucher), bref c’était beaucoup trop. J’ai donc pris le temps de leur expliquer avec des mots simples, pourquoi la télévision n’était pas « bonne » pour eux. Et ce fut terminé. Au final, on s’est rendu compte que c’était plus une habitude pour eux et non pas un réel besoin… À présent, c’est eux qui me disent « maman, arrête d’être sur ton téléphone, après tu vas avoir mal à la tête ». Je devrais prendre exemple sur eux, car ils ont tellement raison 😉

Si vous avez vécu une expérience similaire ou avez décidé de limiter le temps passé devant les écrans, n’hésitez pas à m’en parler en commentaire ici ou sur ma page Facebook. C’est toujours intéressant d’avoir d’autres partages à ce sujet.

A très bientôt

Olivia 

20 commentaires sur « Culpabilité Maternelle »

  1. À mes yeux, des yeux d amie, des yeux de petite fille qui sont devenue femme, tu as toujours été une bonne mère. Personne n est parfait, personne ne peut savoir ce que tu ressentais à ce moment là dans ta tête, ton esprit. Personne est une mauvaise mere, nous faisons comme nous pouvons au quotidien. Satisfaire les enfants, le chéri, et nous même… C’est pas simple. Mais je te promet que tu es formidable et crois moi, moi la première, élever tes 3 princes comme tu le fais avec ta patience je te tire mon chapeau. Personnellement je n ai pas cette force de famille nombreuse, alors à mes yeux tu es toi, Olivia, tu n as pas changé, et tes enfants reflètent la folie de leur mère et leur père, reflète la sympathie et l amour (juste en les regardant jouer avec lya cette été ils étaient tellement patient avec elle). Tu as une merveilleuse famille et cela grâce à toi à Alex a vous 2.
    Love ❤️

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour tout ma chérie ❤️❤️ ça me touche tellement ❤️ je suis si heureuse de t’avoir dans ma vie et ne t’inquiète toi aussi tu es une merveilleuse maman ❤️ tu peux être fière de toi 😘

      J'aime

  2. Ici nous avions conscience des dangers de la télé avant même ce reportage. Mon fils de 6 ans est exécrable dès qu’il passe plus de 30 min devant la télé.
    Cela a un coté assez frustrant car nous ne pouvons pas regarder de long dessins animés. Mais l’avantage c’est que nous arretons la télé dans la journée alors qu’avant elle tournait en boucle juste pour avoir un fond sonore.
    On écoute la radio ou la musique en contrepartie.
    Ne t’en veux pas…on apprend tous les jours.

    Aimé par 1 personne

  3. Tu es une super maman, surtout n’en doute pas. Chaque enfant est différent et l’important c’est que tu sois à leur écoute. Et c’est le cas! On ressent tout l’amour que tu as pour eux. J’aime tant te lire. Ici j’essaie de limiter un max les écrans, c’est pas toujours évident mais je tiens bon lol. J’ai conscience que ça ne durera pas…bisous

    Aimé par 1 personne

  4. Moi j’ai Grandit avec la télé c’était Ma nounou longtemps accros je passais des heures devant comme ma mère cercle infernal puis j’ai Eut mes enfants et je sais que je ne suis pas une mère parfaite mais parfois on se colle devant la télé on se blottit les uns aux autres gros câlins et ne rien faire c’est parfois aussi bénéfique que de pousser nos enfants sans cessent dans la compétition y a déjà l’école et oui il faut restreindre mais il faut aussi qu’ils vivent avec leur temps les tablettes mobiles etc les métiers de demain sont liés aux nouvelles technologies donc quand certaines mamans me font culpabiliser horrible ils regardent la télé plus de 2 h par jour ou la la ma grande est dans les 1 ère de sa classe ma petite moyenne et mon petit dernier veut déjà écrire plein de mots à 5 ans il a plein de copains donc rien à voir ne pas culpabilisé surtout chaque enfant est différent

    Aimé par 1 personne

  5. Bonsoir,
    Ton récit me parle énormément. Je me retrouve dans ce que tu écris.
    Thibault,notre fils qui est âgé de 7 ans, est scolarisé en Ce1. Comme tes enfants, il ne parlait presque pas à ses 3 ans. La maîtresse de maternelle nous a très vite interpellé. Nous avons fait de nombreux bilans orthophoniste,orthoptiste,ORL, psychomotricité. L’année dernière,nous avons même rencontré la psychologue scolaire.
    Il s’avère que Thibault a un retard de langage. Du à quoi,je ne sais pas ? Tétine ? Tv ?
    Je te souhaite de persévérer et de croire en eux. L’année dernière, en février 2017, j’étais prête à lui faire redoubler son CP. Aujourd’hui, il est en Ce1 car sa maîtresse de CP a plus cru en lui que moi et l’a aidé à se dépasser.
    Son orthophoniste qu’il rencontre chaque semaine dit qu’il a récupéré le niveau scolaire des enfants de son âge. Il lui manque uniquement de la compréhension. Nous travaillons en plus en dehors des devoirs à sa demande. Nous avons cette chance, il est volontaire et demandeur.
    L’année de son CP, nous avons accueilli sa petite soeur. Nous avons changé certaines habitudes familiales. La Tv est moins présente dans notre quotidien. Anaïs est bien différente. Elle « cause  » bien plus que Thibault au même âge.

    L’évolution de tes enfants ne peut qu’être positive puisque tu es la pour eux et que vous leur donnez tout l’amour dont ils ont besoin. Bon courage a vous tous.

    Aimé par 1 personne

  6. Je n’ai pas vu ce repartage tu peux me donner le titre que j’essaie de le retrouver?
    Et ne soit pas trop dure avec toi, c’est pas si évident la maternité, prendre du recul… ça n’est pas simple!
    On fait tous des erreurs!

    Aimé par 1 personne

  7. Ici c’est mon chéri qui m’a dit que je devrais laisser loins souvent mon fils devant la télé…. Je me suis dit pourquoi pas, après tout il a eu beaucoup d’enfants…. bref j’ai réduis la télé et au final oui c’est mieux…. maintenant la télé ou les DVD c’est comme une récompense….. Je pense que chez son père, mon fils est abruti d’écrans, donc je me dis que je fais la part des choses….. gros bisous

    J'aime

  8. Mon grand a été diagnostiqués Ted vers 3 ans gros retards de langage de colères et de compréhension. Pour le coup je sais que ca ne vient pas des écrans car j avais déjà ressenti la difference bébé. Part contre a 4 ans il a eu une tablette …. et la catastrophe. Il était encore plus enfermer sur lui même, après 30 minute de tablette il était juste ingérable. Part contre on regardais les dessins animés ensemble et lors de ma seconde.grossesse j ai beaucoup utiliser les dessins animés pour le garder calme. Lorsque j ai diminué instinctivement la tv et supprimé définitivement la tablette. Nous avons vue une bonne évolution principalement sur le développement de l.imaginaire. le langague c est venu après grâce a une super maîtresses!!! Aujourd’hui il est en CP avec avs il est loin d être dans les derniers, même si les trouble du comportement perdurent…

    J'aime

  9. Je me pose énormément la question pour mon Curly ces temps ci… J’avoue la télé « m’aide » quand j’ai besoin qu’il reste sage…. Quand il est fatigué aussi il aime bien que je lui mette un petit film… Mais j’essaye de limiter… Il n’a que deux ans et demi et connait déjà les musiques des Disney! Enfin je verrais bien avec le temps…. Mais maintenant j’essaye un maximum de mettre un dessin animé que le midi (comme je m’occupe de sa sœur je peux pas forcément le surveiller….) Et pareil au repas le soir pour la même raison….

    J'aime

  10. Ce reportage (et les conférences du Train Petite Enfance Parentalité) m’ont fait prendre conscience que « trop c’est trop ». J’en ai parlé cette semaine sur mon blog et nous avons aussi pris de bonnes décisions pour réduire les écrans (surtout le téléphone et la tablette) de la vie de notre fils.
    Je crois sincèrement que le fait de se poser la question de ce qui peut « perturber » nos enfants suffit à annuler la culpabilité que l’on ressent.
    Belle soirée 🙂

    Aimé par 1 personne

  11. Je n’ai pas vu ce reportage mais beaucoup entendu parlé, c’est clair que parfois on « se sert » des écrans pour les calmer , puis au final on se rend compte qu’ils ne sont pas plus calmes! Mon fils de 8 ans est un accro aux vidéos sur youtube, d’ailleurs il veut devenir youtubeur! bref, si on ne le limite pas il pourrait y passer la journée entière. C’est déjà arrivé qu’il reste 4h dessus parce que je n’ai pas vu le temps passer, que je m’occupais de la maison, ou de sa petite soeur. C’est juste frustrant de les voir comme ça, il ne voulait plus rien faire d’autre, il se réveillait et voulait aussitôt regarder des vidéos, il en est venu à se lever la nuit pour aller dessus 😦 Alors on limite maintenant au maximum 1h par jour, et même si il tente encore souvent d’y retourner, il passe beaucoup plus de temps à jouer aux playmobils, et à s’inventer des histoires, c’est tellement mieux !
    Merci pour ce bel article

    J'aime

  12. Bonjour je vous trouve tellement courageuse de nous dire tout cela… étant orthophoniste je peux vois dire que la TV a sûrement eu son importance mais il y a des enfants qui ne regardent jamais mes écrans qui ont des troubles de la parole… il y a aussi la tétine, les otites, des antécédents familiaux… mais votre prise de conscience est tout à votre honneur. Et quand on a des jumeaux parfois on a pas le choix la tv peut sauver! En tout cas vous êtes une super maman ! Bon courage !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s