Difficultés scolaires et lâcher prise

Parce que cette année fut riche en progrès, j’ai trouvé important de laisser une trace au sujet du chemin parcouru.

Septembre 2016, mes grands font leur rentrée en GS. Quelle fierté de les voir grandir ! Ils sont à présent dans la cour des grands… Mais cela ne me laisse pas si indifférente… Je m’inquiète pour eux, sur leur adaptation dans cette classe demi niveau… Peu de temps après, le bilan de la psychologue scolaire tombe. Elle suggère que mes enfants soient vus par un neuropsy, concernant leur retard de langage et de comportement. Ce n’est pas toujours évident de faire face à ce genre de difficulté. On souhaite tellement que nos enfants soient « normaux » et qu’ils rentrent dans les cases que la société nous impose.

J’ai du mal à digérer la nouvelle. Puis s’en suit tout un tas de remise en question « suis-je une bonne mère ? » « Ai-je loupé leur éducation ? » « Est -ce de ma faute ? » Cette phase fut vraiment longue et éprouvante. Et c’est pourquoi j’ai pris la décision, à l’époque, de me faire aider par un psychologue. Tout simplement pour comprendre et voir plus claire dans mes agissements.

Du côté des enfants, les bilans s’enchaînent : psychologue, psychomotricienne, ORL, orthoptiste… tout cela en plus, des séances hebdomadaires d’orthophonie.

Le verdict tombe : il faut lâcher prise et accepter de les voir grandir ! Il est vrai que je surprotège mes enfants et que j’aime les appeler « mes bébés« … Mais ces bébés en question vont avoir 6 ans bientôt et pour le bien-être de tous, il faut que j’arrive à avancer… En tout cas, d’après les psychologues, mes enfants n’ont pas vraiment de retard de comportement, mais plutôt d’un retard émotionnel

Les semaines, les mois passent… l’ambiance à la maison s’adoucie. Je vais mieux ! Après avoir fait une énième rechute dans ce foutu burn-out maternel, je me relève plus forte que jamais ! Et de là, j’ai réussi à lâcher prise… enfin ! Je ne saurais expliquer comment, mais le déclic s’est fait naturellement, avec le temps.

Après ça, les progrès furent fulgurent ! Mes petits bonshommes prennent confiance en eux et s’expriment de mieux en mieux. Je suis si fière de les voir évoluer si vite !

En septembre prochain, ils feront leur rentrée en CP. Ce ne sera pas un CP comme les autres, ils pourront aller à leur rythme en fonction de leur niveau. Il y a encore beaucoup de lacunes, mais nous mettrons tout en œuvre pour les aider à évoluer.

Leandro quant à lui fera sa toute première rentrée en maternelle ! Il a tellement hâte. J’avoue que ça m’enlève un poids de la voir si enthousiaste à l’idée d’aller à l’école.

J’appréhende le nouveau rythme qui m’attend, sans parler du fait de me retrouver seule. Voila 6 ans que je me dévoue pour eux, il est peut-être temps de penser aussi à moi… et à mes projets professionnels. Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous avez pu voir que la passion pour la photographie est de plus en plus présente. D’ailleurs j’ai le plaisir de vous annoncer que je vais enfin me lancer ! Après plus de 2 ans de réflexion (enfin rien n’est fait à l’heure où je vous parle) mais c’est sur la bonne voie. Je pense faire de même côté blog en me professionnalisant. Là aussi, il était temps^^ après 3 ans d’investissement intense, mon travail commence à porter ses fruits. Et je suis vraiment fière du chemin parcouru ! Fière d’avoir trouvé ce qui me fait vibrer !

Merci encore à vous de me suivre au quotidien et de me soutenir dans mes projets. Sans vous, je n’en serais pas là, c’est certain !

A très bientôt 

Olivia 

(peluches parlantes Minions de MTW)

Publicités

8 réflexions sur “Difficultés scolaires et lâcher prise

  1. Une année riche en émotion, où vous avez appris a « grandir » avec vos enfants 🙂 Je suis certaines que vos trésors vont s’en sortir comme des chefs l’année prochaine. Vous êtes très douée pour la photographie, il n’y a pas de raison de ne pas arrievr a vivre de votre passion. Je souhaite plein de réussite dans ce domaine

    J'aime

  2. Très beau post et belle analyse. Pour l’avoir vécu avec ma fille ne pas avoir coupé le cordon peut empêcher un enfant d’avancer. Mais le jour où ça se fait c’est une révélation. Si ça peut vous rassurer l’année de ses 18 ans elle a eu son bac mention bien, son permis et a été reçu à 2 concours pour l’école d’infirmières sur les 3 qu’elle a passé. Bon courage le plus dur est fait

    J'aime

  3. Pas toujours facile la vie de maman… je suis aussi mère au foyer depuis la naissance de mon grand qui vient de prend 5ans. J’ai toujours pensé qu’avoir leur maman au quotidiens pouvez que leur être bénéfique. Mais aujourd’hui je remet tout ça en question… es ce que j’ai bien fait ? es ce que cette mauvaise phase va finir un jours ? Ils ont 5 et 3 ans et me font vivre à un rythme soutenu chaque journée et très souvent cela se fini par des cris … es ce que je suis trop exigeante ? Sûrement !!
    J’admire tellement ta remise en question. La façon dont tu a réussi à devenir une autre maman mieux dans ta peau et qui accepte de lâché prise et surtout de ne pas être parfaite. Je l’ai été à une époque avant que la pression sociale est raison de moi et de mes principes d’éducation …
    J’aime beaucoup te lire, bravo pour tout et Merci de nous partager des petits morceaux de ta vie qui nous permettent de prendre du recule ❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s