Un mauvais moment à passer…

La mort, «  est-ce autre chose que la séparation de l’âme d’avec le corps ? On est mort, quand le corps, séparé de l’âme, reste seul, à part, avec lui-même, et quand l’âme, séparée du corps, reste seule, à part, avec elle-même »… (Platon)

Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours été terrifiée par la perte d’un être cher. Chaque soir, avant de m’endormir, je pensais au pire et me demandais ce que je deviendrais si ma famille venait à disparaitre… Et chaque soir, je pleurais en cachette sous ma couette en faisant attention à ce que personne ne m’entende. J’étais si jeune lorsque toutes ces angoisses m’ont envahi…

À la maison, nous n’étions pas du genre à dévoiler nos sentiments, ni à montrer nos émotions. Il fallait toujours faire bonne figure et ne jamais flancher. J’ai donc toujours refoulé mes émotions qu’elles soient bonnes ou mauvaises…

Un jour, tout mon petit monde s’écroula… Je venais d’apprendre le décès d’une personne très chère à mon coeur, avec qui j’avais un lien d’attachement très fort… C’était un 13 février, elle devait subir une intervention de routine, sans trop de risques. J’avoue que j’étais rassurée et elle avait l’air si confiante… Mais malheureusement, ce jour-là, elle ne s’est jamais réveillée… Ce 13 février, ma fée s’est envolée sans que je puisse lui dire au revoir… J’étais complètement dévastée, je n’étais pas prête à vivre ça, pas maintenant…

 Je suis toujours rongée par la culpabilité de l’avoir quitté fâché quelques semaines auparavant…  Je ressasse encore et encore ces derniers moments passé auprès d’elle, mais malheureusement il est impossible de revenir en arrière. Ma fée n’est plus là et elle me manque terriblement… Malgré tout, je sais que chaque jour, elle veille sur moi… Elle est ma bonne étoile ❤ 

coeur

Depuis que je suis maman, mes angoisses se sont accentuées. Mes enfants sont toute ma vie et je ne m’imagine pas vivre sans eux… A l’inverse, il m’arrive de penser à ce qu’ils deviendraient sans moi. C’est tellement douloureux…

Je pense que c’est ainsi que je suis devenue une maman louve, sur-protectrice et qui ferait tout pour protéger ses enfants. Bien souvent, je suis « trop »avec eux pour les préserver un maximum du monde qui les entoure. J’ai tellement peur qu’ils leur arrivent quelque chose et que je ne sois pas là pour eux. Je suis consciente que je ne pourrais pas toujours être présente et qu’un jour, ils prendront leur envol… Mais il est vraiment difficile pour moi de lâcher prise… Ils font partie de moi… Sans eux je ne suis rien…

J’ai eu besoin de vous raconter tout cela aujourd’hui, car dans peu de temps mon bébé, la chair de ma chair, va devoir subir une intervention chirurgicale… Certes anodine et sans risques, mais voilà que toutes mes angoisses refont surface. J’ai tellement peur qu’un malheur arrive… J’ai tellement peur de le perdre

Ma gorge se noue, les larmes coulent encore et encore…

Vivement que tout cela soit derrière nous ❤ 

Prenez bien soin de ceux que vous aimez…

Olivia

Publicités

45 réflexions sur “Un mauvais moment à passer…

  1. C’est notre coeur de maman…on s’imagine vite le pire des scénarios quand il s’agit de nous ou nos enfants… Courage cela sera vite passé et derrière vous! J’ai eu à subir une petite intervention de routine de 20 min la semaine dernière et j’étais terrorisé à l’idée de ne plus être là pour ma fille, de ne pas me réveiller..alors quand c’est nos bébés qui doivent avoir une intervention, même de routine c’est l’angoisse, mais tout va bien se passer!

    J'aime

  2. Je ne peux que te comprendre…. Mon grand père est devenu une étoile samedi… Je ne m’y attendais pas, on a essayé de me préserver de par ma grossesse et je crois que c’est pire…. La distance nous a un peu séparé…. Je ne l’ai pas vu depuis le mois de mai et je n’ai pas pu lui dire au revoir…. Du coup je n’accepte pas ce départ… Mais nous avons nos bébés! Et heureusement car ils nous aident à surmonter notre tristesse! Et être une maman louve moi j’adore!!! Et je comprend ta peur! Chaque fois que je prend la voiture, j’ai peur pour la sécurité de mon Curly, ou bien quand je me couche et que je ne l’entend pas dans le babyphone, je me demande s’il respire bien!!! Mais c’est ça aussi être maman!! Bon courage et des bisous ❤

    J'aime

    • Bon courage ! J’ai vécu le même cas, ma sœur est décédée 3 jours avant que je n’accouche. Un ange s’est envolé, un autre est apparu ! A cause de ma grossesse aussi je n’avais pas vu ma sœur depuis plusieurs mois également. Je crois que j’ai été affectée au plus profond de moi plus que je ne l’imagine. Ce sera toujours en nous, il faut apprendre à faire chuchoter cette culpabilité et aller de l’avant (évidemment plus facile à dire qu’à faire !) il faut en parler en tout cas…

      J'aime

  3. Je pense que c’est une angoisse tout ce qu’il y a de plus humain quand on aime aussi profondément. Je te fais un gros calin. J’avoue avoir du mal à mettre des mots sur mes propres angoisses comme tu arrives à le faire. J’ai d’importants problèmes de santé, et j’ai tellement peur de partir trop tôt.
    Du coup, il faut toujours mettre cette part sombre dans un minuscule recoin, et aimer toujours plus fort 💖😘

    J'aime

  4. coucou!!et bon courage…cela est très angoissant surtout quand il s’agit de sa chair et de son sang!!mais sa c’est être maman et avant tout une personne avec un coeur,car tu « pense » si quelque chose pouvait se passé!!

    J'aime

  5. Pfiou. Comme c’est compréhensible. Mon petit amour à 2 ans et demi, et je suis juste terriblement angoissée à l’idée qu’il va aller à l’école en septembre et que je ne serais plus là pour le protéger. J’ai en moi la croyance que je suis la seule à pouvoir le protéger. Qui vient de mon histoire personnelle et passée. Je n’ose même pas imaginer dans quel état je serais si je me retrouvais dans ta situation, je sais que ça arrivera un jour.
    Je te souhaite plein de courage, arme toi, laisse parler ton amour et tes besoins d’être présente pour ton fils.

    J'aime

  6. Ton article me touche et m’attriste à la fois.
    J’ai perdu mon Papa suite à un suicide la veille de la fête des mères.
    C’était le 28 mai 2016, nous venions de fêter les 2 ans de ma fille.
    Je me suis toujours demandée ce que ça ferait de souffrir à cause de la perte d’un être cher. Depuis cette date clairement de survie. Chaques jours est un nouveau combat et j’avoue que parfois j’en ressort KO.
    Il me manque terriblement et je me rends compte que je n’ai pas profiter assez de lui.

    Je comprends tellement cette appréhension que tu as face à cette intervention qui arrive et aux souvenirs que cela peut faire ressurgir.
    Soit forte pour elle et pour vous ma belle.

    J'aime

  7. Tout va bien se passer, j’en suis persuadé.
    Je suis une maman de 2 grands enfants et même mamie et pourtant je m’inquiete toujours autant pour eux et aie toujours peur qu’ils leur arrivent qq chose partout, tout le temps…C’est en moi. Et aussi qu’ils m’arrivent qq chose, que je ne sois plus la pour eux. Rien que d’y penser ou même de l’écrire me noue le Ventre. Et pourtant, ils ont leur vie, leur travail mais c’est plus fort que moi…. Par moment, j’angoisse d’un coup, mon cerveau se met à imaginer des choses complètement folle….
    Je ne suis bien que quand je les ai à la maison avec moi, mais à 24 et 21 ans ils ont leur vie….
    Je crois que c’est vraiment la 1ere fois que j’en parle.
    Alors oui on est maman, oui ce n’est pas facile mais oh mon dieu que je ne donnerai ma.place pour rien au monde.
    Bon courage à vous et tout ira bien.

    J'aime

  8. C est dingue ! Je me reconnais dans ces lignes. La mort a toujours hanté ma vie 😔 et chaque départ d un proche me ramène à mes angoisses. Avant les filles j avais peur de mourrir et de laisser mes parents, lorsque les filles etaient dans mon ventre j avais peur de les perdre et maintenant qu elles sont là j ai peur pour elles ou mon cheri et surtout…. je ressens un chagrin enorme en me disant que je vais un jour les laisser seule, sans moi et j ai peur tous les jours de ne pas pouvoir être présente lors des événements de leurs vies… je suis une maman louve aussi, ma vie est à elle depuis qu elles sont arrivées dans mon bidon et ce sera ainsi jusqu à la fin. Je vais reprendre le boulot en août et je sais que ça va être un déchirement. Je suis de tout cœur avec toi. Plein de courage à toi je pense que la nuit va être agitée

    J'aime

  9. Article très émouvant, j’en est les larmes aux yeux. Je pense moi aussi souvent à ce que serait ma vie sans mon fils et je ne préfère pas l’imaginer! Ayant fait une première fausse couche avant lui, maintenant j’ai tellement peur de le perdre…
    Courage à vous pour cette épreuve, tout ira pour le mieux.

    J'aime

  10. Je comprend largement vos angoisses. Mon fils a du se faire opérer quand il avait 2 ans une opération bénigne qu’il font je ne sais combien de fois par jour. Ouai sauf que ce jour là il a eu des complications et j’ai bien faillit le perdre. Du coup maintenant je ne veux plus entendre parler d’opération et malheureusement je sais que un jour j’y aurais droit. Cela m’arrive souvent le soir quand j’y repense de pleurer seule dans mon lit .
    En tout cas je vous souhaite tout plein de courage. Mon coeur de maman est avec vous.

    J'aime

  11. Je te souhaite bon courage et j’espère que cette journée va vite passer! Plein de courage à ton petit bonhomme aussi car c’est jamais marrant ces interventions!

    J'aime

  12. Oh la la comme je te comprends….ma fille de 29 mois à fait une grosse gastro il y a peu et je me suis imaginée les pires scénarios!!! N’importe quoi…comment ne pas avoir peur pour nos enfants on les aime tellement….t’inquiète pas tout va bien aller’ j’en suis sure…et pour en revenir à la mort, j’ai perdu mon papa il y a 4 ans il était malade et on connaissait l’issue mais quand le moment est arrivé,j’ai eu l’impression que le ciel me tombait sur la tête…tout ça pour dire qu’on n’est jamais préparé à la mort…jamais…courage..❤️❤️

    J'aime

  13. C’est toujours difficile et en plus il faut être fort pour nos loulous. Plein de courage, tout ça sera très vite derrière vous!

    J'aime

  14. Coucou. Je comprend tout à fait tes angoisses. J’ai eu cette angoisse lors de l’opération des amygdales à ma fille. L’anesthésie générale me fait peur. Et bientôt mon tout petit de 2 ans et demi devra passer au bloc et j’ai peur car il est si petit… sa santé en dépend et jouera un rôle important pour toute sa vie mais j’ai peur. C’est tout bête pour beaucoup…. alors courage pour ton petit 😚😚😚

    J'aime

  15. C’est hyper touchant. Et d’un côté aussi tellement rassurant de lire qu’une autre personne que moi vit avec ces angoisses là également. Plein de douces pensées de courage pour toi et ton Loulou 💛

    J'aime

  16. Moi j’ai perdu mon père d’une maladie orpheline le 5 janvier 2016 et je pense à lui chaque jour,des que je vais chez ma mère je crois qu’il est toujours là mais le plus dur a été de dire à mon fils que son meilleur ami allait mourrir alors qu’il n’avait que 5ans , on m’a dit que je lui avait et bien expliqué mais la culbalité est toujours là et bien fait ou ai je bien dit. Le deuil est un long chemin et une longue réflexion sur soi-même bon courage.

    J'aime

  17. Magnifique 😉 J’ai perdu mes grands-parents à l’âge de 10 ans et en ai beaucoup souffert. Depuis ces moments et encore plus depuis que je suis maman, j’ai cette crainte tous les jours de perdre mes parents / mes proches et que mes enfants affrontent cela encore plus jeune que moi … P’tit bout aime déjà tellement ses grands-parents ;-( Et comment arriverai-je à surmonter ma peine devant mes enfants ?, à ne pas m’écrouler ? Bref, toujours très compliquée cette notion de « deuil » ! J’espère que l’intervention de ton Bébé Love s’est bien passée …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s