Retour à la case départ

Ces dernières semaines ont été éprouvantes que ce soit sur le plan personnel et professionnel… J’ai dû prendre des décisions pas toujours évidentes, assumer mes responsabilités en tant qu’adulte. Des situations ne me visant pas directement m’ont aussi mise en colère, m’ont déçu et blessé. Je ne comprendrais d’ailleurs jamais les gens qui prennent un malin plaisir à « salir » les autres, ni cette jalousie et cette hypocrisie qui font que notre quotidien devient vite un enfer !

kaboompics.com_Bouquet of beautiful red dog roses

L’an dernier, j’avais la tête pleine de projets ! Le déclic était enfin là, je me reprenais en main en suivant des formations professionnelles, en me projetant dans cette nouvelle aventure, cette nouvelle vie. Puis la motivation a peu à peu disparuMême si j’ai pu faire de belles rencontres ces dernières années, j’en ai aussi fait des mauvaises. Et c’est à cause de ces personnes-là, que j’ai été déstabilisé. Je manque cruellement de confiance en moi, alors ce n’est pas évident d’aller de l’avant lorsque ces personnes négatives gravitent un peu trop près de nous. J’ai alors laissé mes projets de côté, en me disant que ce n’était peut-être finalement pas le moment… 

Le blog a pris une place tellement importante dans ma vie en à peine 1 an ! C’est à présent bien plus qu’une passion, qu’un simple hobby… Je reste malgré tout, toujours aussi mal organisée et je ne sais pas vraiment trouver le juste milieu entre le temps passé ici (et sur les RS) et le temps à profiter de mes fils, de ma famille… Je ne suis pas très fière, lorsque je passe un après-midi presque entier derrière mon écran, à écrire un article sur le blog au lieu de profiter d’euxJ’aime mes enfants et mon chéri plus que tout, mais j’ai vraiment besoin de ce temps pour moi… Ce blog est une vraie bulle d’oxygène et c’est un peu tout ce qu’il me reste à vrai dire, pour me raccrocher à un semblant de vie sociale et professionnelle. Même si parfois, je suis fatiguée d’être autant sollicitée et que la motivation n’est pas toujours là, je n’oublie pas tout le positif que ce blog m’a apporté jusqu’ici. Comme je le disait dans un précédent article, il me permet aussi de m’épanouir et de trouver du soutien ainsi qu’une écoute attentive. Chose que je n’ai pas forcément dans ma vie de tous les jours.

Je n’en ai pas parlé avant, mais depuis peu, je me retrouve sans emploi. Je suis actuellement en congé parental, mais avant ça, j’étais employée en CDI en tant qu’assistante commerciale. Ce fut un choix auquel nous avons réfléchi durant plusieurs mois et je pense que nous avons pris la bonne décision. Je dis nous, car Papou m’a aidé à peser le pour et le contre. Me voilà donc à présent « libérée » ! Mon chéri me rappelle chaque jour (ou presque) la chance que j’ai de pouvoir faire ce que j’aime. Mais je ne sais pas pourquoi, je n’arrive pas à me lancer. Il y a toujours ce « je ne sais quoi », qui me retient, qui m’empêche de sauter le pas… 

J’ai dû aussi faire le choix difficile de ne plus mettre Bébé Love en nourrice à cause de soucis financiers. Me voilà donc reparti pour une année complète avec mon bébé, mon petit dernier ❤️ Sa rentrée en maternelle n’est prévu que pour septembre 2017. Cela me laisse donc encore du temps pour me projeter dans cet avenir professionnel qui m’est encore trop incertain.

En attendant, retour à la case départ… 

Publicités

11 réflexions sur “Retour à la case départ

  1. merci pour ce partage, juste rester positive, on attire de belles personnes en étant positive, ne jamais penser négatif (facile à dire je sais ) mais c’est tellement important, garder votre motivation et surtout toujours aller au bout de ses projets même si ils sont retardés par x ou y raisons….au moins vous pourrez dire je l’ai fait, je suis allée au bout aucun regrets même si cela ne fonctionne pas. La vie n’est pas facile tous les jours, on nous sème des embuches qu’il faut surmonter les unes après les autres, mais quelle fierté vous aurez quand vous aurez avancé, petit à petit l’oiseau fait son nid .
    Gardez confiance en vous je vous suit depuis peu et juste vous dire que tous le monde n’est pas capable de faire ce que vous faite déjà alorssss continuezzzzz
    belle soirée

    J'aime

  2. Bon courage, il ne faut pas baisser les bras et continuer. Le congé parental peut être le moment de se reposer l’esprit, de faire le bilan de ce qu’on a fait avant , de profiter de sa famille, et de faire des projets pour plus tard. Vous avez une passion, des gens vous suivent, vous comptez pour eux sinon ils ne viendraient pas sur votre blog, alors prenez confiance en vous, n’écoutez pas les médisants, en général des jaloux, transformez en force la peine ou le mal qu’ils vous font, et ils ne sauront plus comment vous atteindre. Ce n’est qu’un petit coup de mou, vous allez repartir du bon pied.
    Une maman divorcée avec 3 loupios :), partie de chez elle avec ses enfants, ses valises et 3 oreillers …

    J'aime

  3. La vie est ainsi faite, il y a des hauts, des bas. des amis, des copains, et des parasites… malheureusement… Soit forte, ait confiance en toi, j’aime bien te lire. Tu as une famille forte, tu es une battante. Crois en toi et en eux. Et puis, n’oublie jamais que celui qui ne fait rien ne sera jamais critiquer…. c’est en entreprenant et en allant de l’avant, en avançant qu »on attire les convoitises, les jaloux, les mauvais… soit fière de toi, assumes tes choix plus qu’ils ne sont capables de critiquer. et n’hésites pas si tu as besoin, la machine à café fonctionne toujours au mag 😉
    Je te souhaite un très bon week end en famille ma belle. Profites de ce que tu as la chance d’avoir, bises à toi et tes hommes

    J'aime

  4. Je te comprends tellement…réussir à tout combiner, sans se perdre en route, en restant la femme qu’on est, c’est loin d’être évident. C’est culpabilisant tout ces choix…
    J’espère que tes projets professionnels aboutiront rapidement à quelque chose de positifs.

    J'aime

  5. Moi un accident de travail a décidé pour moi et m’a aidé à sauter le pas pour me lancer dans ce que j’aime et j’ai créer ma société. Le coté positif c’est qu’avant la rupture de contrat que j’ai eu j’ai pu mettre des sous de coté et mon fils fait sa première rentré en septembre donc pour moi c’est plus facile que pour vous. Je suis de tout coeur avec vous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s