Visite d’un verger Blédina – Questions/Réponses

La semaine dernière, j’ai été conviée avec d’autres mamans blogueuses (ainsi que des mamans connectées) à une journée découverte, organisée par Parole de Mamans, afin de rencontrer l’équipe Blédina ! Durant cette journée, nous avons eu l’honneur de visiter un verger dans la région Lyonnaise, qui fournit Blédina en poire principalement depuis plus de 20 ans ! Par chance, le soleil était au rendez-vous, ce qui n’était pas gagné d’avance…

Vous avez été nombreuses à me poser des questions sur la composition des petits pots Blédina. Je vais donc essayer de vous y répondre au mieux 🙂 Dans les grandes lignes, voici vos interrogations principales sur le sujet : 

Comment Blédina sélectionne ses producteurs ? 

La marque Blédina travaille principalement avec des producteurs de fruits et légumes Français (sauf pour les fruits exotiques bien évidemment). Vu que chaque région à sa spécialité, ils prennent soin de bien choisir les lieux d’exploitations, en faisant attention également à l’environnement proche des champs (pour éviter au maximum l’exposition à la pollution par exemple). Puis, les fruits et légumes sont testés durant 2 récoltes minimum afin de proposer les meilleurs produits aux consommateurs. Une fois que tout est validé, les fruits et légumes récoltés partent directement à l’usine de fabrication Blédina qui se situe à Brive (dans l’Ouest de la France).

Est-ce qu’il y a des pesticides ? 

Le verger que nous avons visité est issu de l’agriculture raisonnée, c’est-à-dire que le producteur n’utilise principalement que des produits naturels pour lutter contre les parasites (les mêmes qui sont utilisées en bio). Mais il y a toujours un mais… il a fait le choix de ne pas être certifié bio, car pour lui, c’est bien trop de contraintes et c’est surtout risqué… En gros, en cas d’attaques virulentes de parasites, il se garde le droit d’utiliser des produits un peu plus fort (d’où l’éventuelle présence de pesticides, bien que celle-ci est proche de 0 dans les petits pots).

Pourquoi Blédina ne fait pas du bio ? 

Blédina travaille avec des producteurs de fruits et légumes bio, mais aussi avec des producteurs qui pratiquent l’agriculture raisonnée (comme le verger que nous avons visité). La réglementation concernant le bio étant trop contraignante et aussi coûteuse, Blédina ne peut pas se permettre de proposer des petits pots bio (sans parler de la contrainte commerciale et l’obligation de résultat). Cela représente bien trop de risques (en cas de mauvaises récoltes) et qui dit bio ne dit pas forcement bon ! A savoir que le bio coûte en moyenne 30% plus cher que les marques classiques.

Pourquoi retrouve t-on du sel et y a t-il des additifs ? 

Il y a en effet du sel dans les petits pots afin de relever un peu le goût des produits (sauf dans les petits pots 4/6 mois), cependant la quantité de sel est infime, car Blédina est soumis à une réglementation infantile très stricte ! Ensuite, il y a en effet des additifs dans les petits pots mais uniquement des additifs naturels qui sont autorisés par la réglementation (tout est détaillé sur les étiquettes à l’arrière des petits pots).

De quelles origines sont les fruits et légumes ainsi que la viande et le poisson ? 

Comme je l’ai noté plus haut, les fruits et légumes sont principalement d’origine Française sauf les fruits exotiques, qui eux, viennent des pays chauds ! En ce qui concerne la viande, le boeuf et la volaille sont 100% d’origine Française (nés, élevés et abattus en France), le porc vient de France (70%) et d’Espagne (30%) et enfin l’agneau est quant à lui originaire de Nouvelle Zélande (car celui ci est bien moins gras que l’agneau Français). Pour le poisson, il s’agit uniquement de poissons sauvages, pêchés en pleine mer et dont la sauvegarde n’est pas menacée. Blédina apporte aussi une importance à la traçabilité des produits utilisés dans la production des petits pots, ce qui fait qu’en cas de problème, ils peuvent retrouver l’origine du produit en moins de 2h.

Est-ce que de nouveaux goûts vont bientôt sortir ? 

Il y a eu une petite révolution dans la production des produits depuis le mois d’avril ! Blédina fait en sorte à ce qu’il y est une meilleure reconnaissance des goûts au niveau des petits pots et innove un peu en proposant des mélanges sucrés-salés. De nouvelles gourdes (à partir de 10 mois) sont aussi disponibles proposant des saveurs tel que : banane-pomme-myrtille, banane-pomme-mangue-lait de coco ou encore poire-banane-abricot. A savoir que l’on trouve quand même chez Blédina, 16 légumes et 21 fruits cuisinés dans 140 recettes différentes (viande, volaille et poisson compris) dont 7 légumes seuls. Ils se basent en fonction de la demande des consommateurs, il est donc peu probable de retrouver des recettes de vieux légumes par exemple dans cette marque contrairement aux marques bio ! Malgré la diversité des recettes, les magasins de petites structures proposent toujours les mêmes assortiments de petits pots (ceux qui se vendent le mieux…). Pour info, depuis peu, il est possible d’acheter directement les petits pots Blédina sur Amazon !

Pourquoi certains légumes sont proposés dans les petits pot 4/6 mois alors qu’ils ne sont pas conseillés par les pédiatres du fait de leur digestion difficile ? 

Blédina suit de près les recommandations des pédiatres concernant l’introduction des fruits et légumes (qui change tous les ans). Cependant, certains légumes sont malgré tout proposés à partir de 4/6 mois car le procédé de fabrication permet d’obtenir des textures très lisses (qu’il n’est pas possible de reproduire lorsque l’on cuisine soit même ses petits-pots pour bébé) et qui sont de ce fait sans risques pour l’enfant.

Pourquoi le goût est différent par rapport au fait-maison ? 

Les légumes utilisés dans la fabrication des petits pots subissent un traitement thermique qui fait que le produit pourra être conservé plus longtemps. Le goût est alors altéré lors de ce procédé. Voilà pourquoi les petits pots fait-maison sont bien plus fort en goût que ceux que l’on retrouve dans le commerce. A noter aussi, que les petits pots sont adaptés aux goûts des bébés, il est donc normal que nous parents, nous ne trouvons ça pas très bon^^

Pour conclure, j’ai trouvé cette journée découverte très intéressante ! Au final, c’est plutôt rassurant de voir que tout n’est pas mauvais dans les petits pots industriels. Un grand merci à Parole de mamans pour cette journée. Merci également à toute l’équipe Blédina d’avoir pris le temps de répondre à toutes nos interrogations et à M.PEYRONNET (le producteur) de la coopérative SICOLY qui nous a présenté son métier avec beaucoup de passion !

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous ou bien sur ma page Facebook 🙂

A bientôt 🙂

2 réflexions sur “Visite d’un verger Blédina – Questions/Réponses

  1. Pingback: Une journée dans les vergers de Blédina | Précieux Moments

  2. Pingback: BLEDINA - SECRETS DE VERGER - CherMininous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s