J’ai retrouvé mon père 

Il y a plusieurs mois, j’ai retrouvé mon père. Pas que je l’ai perdu de vue, nous avions juste perdu le contact…

Mon père, cet être si inconnu et pourtant si cher à mon cœur !
Mon père, en réalité je ne le connais pas vraiment…

Lorsque j’étais enfant, il était très souvent absent, très prit par son travail, qui passait toujours avant sa famille… Je ne voyais que très peu mon père. Heureusement, il y avait malgré tout quelques moments de complicité. Des moments qui se faisaient de plus en plus rares avec le temps.  Mon père se tuait au travail, il courait après le temps, dans le but d’avoir toujours plus, de pouvoir faire toujours plus. S’il donnait autant de sa personne, c’était  pour nous, pour notre petit confort, pour que nous ne manquions de rien. Maman, manipulatrice en radiologie de formation, a abandonné son rêve lors de sa première grossesse. Il était hors de question qu’elle travaille alors que mon père gagnait bien sa vie. Elle est donc restée à la maison pour nous élever et combler les absences de mon père comme elle le pouvait.

Je ne lui en veut pas d’avoir été absent, car il l’a fait pour notre avenir.
Mais même si je ne regrette pas ses absences, j’aurai préféré avoir un père qui soit là pour nous, un père qui prenne le temps de jouer avec nous, un père qui nous amène en vacances à la mer ou à la montagne. J’aurais aimé vivre normalement, comme tous les enfants de mon âge.
J’étais une petite fille enfermée dans une prison dorée. Une petite fille qui avait tout pour être heureuse mais qui était pourtant si seule.

Le temps passe, je grandis et quitte le cocon familial à 18 ans… 

2012 arrive… Plus rien ne va, mes parents divorcent. Mon petit monde et mon équilibre familial s’écroulent… Papa sans maman, ça me parait tellement irréaliste. Mais je suis assez mature, je comprends malgré tout leur décision.

Mon père s’en est allé dans une sorte de dépression. Il se renferme sur lui-même, ne se remet pas en question, il est rempli de haine. Je vois bien qu’il a du mal à m’affronter, moi, sa fille, celle qui lui rappelle tant ma mère.

Les absence se poursuivent, cette fois-ci, elles concernent ses petits enfants, mes enfants… Je ne lui en veux pas, je lui laisse le temps…

Mais le temps passe, et plus de 3 ans se sont écoulés…  

Puis il y a plusieurs mois, il m’a proposé de passer chez lui,  avec les enfants. Je n’ai pas hésité une seule seconde ! A l’annonce de la nouvelle, les enfants étaient aux anges. Ils allaient enfin pouvoir faire connaissance de leur papy Jo, ce papy qu’ils connaissent depuis toujours mais dont ils ignorent tout.

Arrivés chez lui, les enfants se sont sentis tout de suite à l’aise, ils ont sauté au cou de leur papy… C’était tellement beau à voir ! Comme si tout avait été ainsi auparavant !

J’ai vu mon père ému, lui qui devait penser qu’on ne l’aimait pas, qu’on ne l’aimait plus… 

Depuis, nous avons renoué des liens forts. Nous nous voyons parfois plusieurs fois par semaine. Les enfants sont si heureux de passer du temps chez leur papy ! Je vois aussi mon père comblé de bonheur en notre présence, j’ai l’impression qu’il essai de rattraper tout ce temps perdu…

Un jour, j’espère avoir le courage de lui dire que je lui pardonne toutes ses absences.
J’espère pourvoir lui dire que quoiqu’il se soit passé et quoi qu’il arrive, il est et restera toujours MON papa ❤

Papa, si un jour tu tombes sur cet article, sache que je t’aime de tout mon cœur… 

Publicités

22 réflexions sur “J’ai retrouvé mon père 

  1. Tu z bien raison de profiter de lui et de pardonner
    J’ai pardonner bien trop tard au miens (bon la vie que j’avais mener étais très compliquer et difficile à cause de mes parents) mais j’ai réussi à lui pardonner et à peine 3 ans après la vie me la repris et ça va faire 1 an et demi et j’en souffre beaucoup alors tu a raison profite soit heureuse savoure chaque moment à ses côtés

    J'aime

  2. Tout d’abord , je tiens à te dire que je ne lis pas forcément chacun de tes articles( pas le temps!😕) mais coup de chance pour moi aujourd’hui je l’ai lu.

    Ton histoire me rappele un peu mon histoire( sauf que la mienne est bien plus triste mais c’est pas le sujet) et je dois t’avouer que je t’envie. C’est une belle histoire humaine… Et ça réchauffe les cœurs d’en lire des comme ça.

    Tu as de la chance de partager aujourd’hui des choses avec ton père et surtout tes enfants aussi.

    Sincèrement, je te remercie d’avoir partagé ce bout de vie avec nous.

    J'aime

  3. Aucune relation n’est parfaite mais voir son père ému par sa rencontre avec ses petits enfants ça doit couper le souffle. C’est beau ce que tu dis ❤

    J'aime

  4. Ton message est empreint de vérité qui vient du fond de toi même, c’est du « pur jus », s’en est émouvant. Cette porte sur tu as laissé ouverte et ta grandeur d’âme ont eu écho sur ton papa ..
    Les parents que nous sommes resteront toujours empreints de « l’enfant de nos parents » que nous avons été ;-). Et cela pareils pour nos propres enfants. D’où l’importance et la justesse de ton comportement ..bises

    J'aime

  5. Merci pour ce bel article, j’ai les larmes aux yeux.
    Ca fait du bien de lire d’aussi beaux sentiments, de l’amour, du pardon… Ca manque dans la vie de tous les jours.
    Je te souhaite encore plein de doux moments avec ton papa.

    J'aime

  6. Waouh, ton texte m’a émue aux larmes ! Quelle magnifique preuve de sagesse et de maturité que de répondre aux blessures émotionnelles, non par le ressentiment ou la haine, mais par l’amour. Une belle leçon pour tous ! Petite coïncidence, mes enfants ont aussi un Papy Jo, qui comme celui de tes petits, les comble de sa présence et de son amour. Je mesure à quel point ce lien est précieux. Aussi, je vous souhaite de profiter à fond et très très longtemps de cette merveilleuse complicité retrouvée avec votre papy Jo.

    J'aime

  7. C’est vraiment super. Et même si je te souhaite de pouvoir lui dire que tu lui pardonnes et que tu l’aimes, si tu n’y arrives pas, ce n’est pas grave car je pense qu’il le sait. Quand il t’as appelé, tu as tout de suite accepté d’aller le voir avec tes enfants, c’est un très beau geste qui en dit long 🙂

    J'aime

  8. Bravo pour ce bel article ! Et merci de partager cela avec nous. Je suis ravie de lire que des chemins de vie parfois difficiles ne créent pas forcément de l’amertume. Ta maturité, ta patience et ta bonté ont payé car on lit tant d’amour dans tes mots !
    Je suis très émue et te souhaite de tout coeur de continuer sur ce chemin de la sagesse et du bonheur ❤

    J'aime

  9. C’est un magnifique billet. As-tu songé à le partager avec ton père ? Il aimera peut-être lire ces mots qui sont si sincères…

    J'aime

  10. Je comprends ce que tu ressent! Un papa absent, un divorce et puis il m’a oubliée… Actuellement nous le voyons avec les enfants tous les 6 mois lol Il n’est pas tendre mais essaye de faire de son mieux… Aujourd’hui je me contente de ce que j’ai car je suis avec mon mari et les enfants… Le fait de tout avoir au final n’est pas ce qui comble mon bonheur mais les instants présents avec ma famille, un petit regard, un geste tendre…

    J'aime

    • Courage ❤️❤️❤️ ici nos liens se sont renforcés et nous nous voyons plusieurs fois par semaine… Ça fait quand même un bien fou de retrouver son papa… Je t’envoie pleins de bisous et profite un maximum de ta famille ❤️❤️

      J'aime

  11. Un très beau témoignage qui me touche particulièrement, car j’ai connu mon père vers l’âge de 23 ans. Car la vie à fait que mes parents se sont séparés étant très petit 3-4 ans. Lui a toujours voulu nous connaître mais ma mère ( avec ses raisons je ne lui en veut pas) faisait barrage. Il du énormément en souffrir. Je ne ressentait pas de manque. C’était une chose que je ne connaissait pas. J’avais pour des souvenirs de moi tout petit partit avec mon père dans son camion direction Paris ou Lyon. Et j’ai compris que le temps perdu est perdu quand la vie me l’a arraché 2 après nos retrouvailles jour pour jour. Et je crois que c’est le seul regret dans ma vie de pas arrache voir fait la démarche de le revoir plus tôt.

    J'aime

  12. Pingback: Savourer l’instant présent | Twinny Mummy & Cie - Blog d'une maman de Twins +1, amoureuse et passionnée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s